rencontre

Rencontre exceptionnelle entre le Patriarche Cyrille et le Pape François

CE QUI RAPPROCHE / CE QUI SEPARE

Humbert de Moyenmoutiers et Michel Cérulaire réconciliés ?


Ce jeudi à Cuba, une des toutes dernières bastilles du communisme matérialiste, va se tenir une rencontre exceptionnelle entre les deux responsables de deux des grands rameaux de la chrétienté, le pape François et le patriarche de Moscou Cyrille 1er.
Rappelons rapidement que c'est à 1054 que l'on fait communément remonter la séparation entre églises romaine d'occident et orientale orthodoxe, le Grand Schisme. Le fait générateur, il en faut bien un, fut l'excommunication réciproque prononcée par Humbert et Michel, les représentants des deux églises, alors encore associées, pour sanctionner la différence de dogme sur la " filioque", les relations entre les trois parties de la Sainte Trinité. On devine bien sûr l'intensité des luttes pour le pouvoir spirituel et temporel qui faisait rage, sous-jacente à ces querelles idéologiques. Diverses exactions s'en suivirent entre factions chrétiennes, y compris lors des croisades entreprises par les croisés de l'Occident en route vers la Palestine. Et pendant l'essentiel du dernier millénaire, le catholicisme et l'orthodoxie ont fait corps avec chacune des deux parties de l'Europe, à l'exception de quelques phases révolutionnaires, 1789 pour l'un, 1917 pour l'autre. Ces dernières périodes n'apparaissent cependant avec le recul que comme des parenthèses vite refermées, tant reste vivace l'attachement des populations à un principe de transcendance.

 

Lire la suite